Le clic clac garanti indémodable

Meubler sa maison est une priorité et plusieurs critères peuvent guider le choix d’un mobilier en particulier. Si les goûts personnels de l’acheteur sont primordiaux, les spécimens proposés par les créateurs peuvent aussi orienter les choix. Pour ce qui est du canapé, plusieurs modèles sont disponibles et un type en particulier attire tous les regards, il s’agit du canapé clic clac.

Le clic clac

Ce canapé est un mobilier constitué de deux éléments qui se déploient en parallèle avec le mur pour aménager un lit. En ce qui concerne l’agencement, il est composé d’une longue banquette et d’un dossier.

Il peut être garni de repose-bras et selon les préférences, des coussins viennent agrémenter l’ensemble. En un tour de main, le meuble se métamorphose grâce à des mécanismes bien dissimulés qui permettent de transformer le canapé pour agréer à tous les besoins.

Le clic clac prend différentes positions selon les utilisations désirées : il possède les mêmes usages que les canapés conventionnels mais en plus, il peut servir de couche ou de siège de relaxation grâce à un dossier légèrement incliné… ce qui est très profitable pour nos dos.

Et pour plus de commodité, ce fauteuil pas comme les autres s’orne de tiroir qui peut faire office de coffre de rangement.

L’emplacement idéal

Le canapé est souvent associé au salon, mais attention, cette pièce d’ameublement peut seoir à d’autres pièces et d’autres endroits.

Le living

Le clic clac grâce aux innombrables apparences qu’il peut prendre posera avec maestria dans les séjours.

Ses lignes et ses teintes s’associent à la perfection aux autres mobiliers du salon et il pourvoie en plus son côté très commode qui est d’un grand secours pour recevoir les convives improvisés qui restent pour dormir et aussi pour les journées de farniente passées à se lover au fond du fauteuil.

La chambre d’amis

Grâce à l’extraordinaire canapé dans sa version clic clac, cette salle tout aussi spéciale prend des apparences de petits salons au quotidien et se transforme habilement en chambre … à coucher pour recevoir les amis.

Les espaces extérieurs

Tous les espaces en plein air peuvent recevoir ce fauteuil. Les vérandas, les terrasses et même les jardins verront leur allure être embellie grâce à ce mobilier aux innombrables possibilités.

Il donne l’occasion de profiter sans limite et en toute aisance des rayons du soleil et de l’atmosphère revigorant des belles saisons. De plus le clic clac peut offrir une multitude de positions : assise pour les séances de lectures, légèrement inclinée pour les moments de bronzettes ou couchée pour les longues journées de langueur.

Le choix du meuble

Le canapé sur lequel le choix se portera se doit d’être entièrement adapté au style de vie de chacun et être en parfaite harmonie avec tout le reste de l’ameublement.

Subséquemment, en dehors du côté artistique qui sera certainement privilégiée, la solidité des éléments qui constituent le clic clac doit forcément être à la hauteur des usages qui lui sont réservés. 

Un châssis robuste

Cette structure soutient le meuble, elle doit être impérativement résistante. De plus avec ce canapé qui peut accueillir les petits sommes, il ne risque pas de rester longtemps inoccupé.

De ce fait, pour assurer cette dureté, les caisses et les piètements en bois massif, en contre plaqué ou en hêtre sont privilégiés. Les ressorts en zigzag et les sangles entrelacées seront les plus souples pour soutenir adéquatement les coussins.

Des matelassages adaptés

Le confort dépendra des préférences de chacun. C’est ainsi que les coussins seront fermes ou moelleux. Le confort optimal est assuré par des rembourrages estampillés par la norme « HR » – haute résilience.

Le choix peut alors être arrêté entre des capitonnages en mousse, en bultex ou en latex. Pour ceux qui apprécient particulièrement s’enfoncer profondément dans la banquette, les coussins en duvet ou en plumette seront particulièrement estimés.

Le recouvrement

La sélection peut être faite parmi un large éventail de revêtement. En ce qui concerne le clic clac, il est avisé d’opter pour le tissu.

De par son agencement et les nombreuses fonctionnalités qui le distinguent, il est préférable de pencher pour les revêtements en textile. Tout un assortiment d’étoffes de toutes les sortes vient répondre à toutes les prédilections. Les toiles peuvent être unies ou décorées d’imprimés esthétiques, il y en a pour toutes les appétences.

Comme tous les types de canapés, il est possible de choisir des modèles déhoussables. Cela est très avantageux pour le nettoyage et l’entretien qui sont facilités et de plus, il est également possible de changer les tons et les motifs des enveloppes dans le cas où la précédente housse a fait son temps.

Quelques conseils d’entretien

Quoique mille et une précautions soient prises, les salissures de tout genre peuvent toujours venir troubler la quiétude des meubles.

Ainsi pour les protéger des déconvenues, des petits gestes de prudence peuvent être d’un grand secours pour des situations qui s’avèreront parfois moins dramatiques qu’il n’y paraît.

Pour les parties des pièces d’ameublement réalisées dans su bois, les diverses souillures disparaîtront en les frottant doucement avec une éponge humide. Attention, un geste quotidien ne doit jamais être omis : le mobilier doit être épousseté tous les jours, cette attention empêchera les impuretés de s’incruster de manière définitive et cela est de mise pour toutes les parties du fauteuil.

Les petits tracas causés par les taches laissées par les invités sur les recouvrements des sièges seront très vite oubliés. Pour s’occuper des marques de vin, elles seront saupoudrées dans un premier temps de terre de Sommières.

Dans un deuxième temps, elles seront frictionnées délicatement à l’aide d’une petite brosse et la manœuvre sera finalisée en essuyant délicatement la partie nettoyée à l’aide un chiffon humidifié. Les traces de thé sont réputées de tenaces…

Si l’on s’y prend illico après l’accident, un tamponnage de la marque à l’aide d’une eau savonneuse fera l’affaire. Les taches moins récentes disparaîtront définitivement en utilisant de l’eau vinaigrée. Les souillures plus vieilles n’y paraîtront plus grâce à un mélange à portion identique d’alcool à 90° et de vinaigre blanc.